Rallycross RX Team

Pailler Compétition retrouve le chemin de la victoire

Théâtre de la 7e manche de la saison 2016 du championnat de France de Rallycross, l'étape de Mayenne disputée le week-end dernier a permis à la structure Pailler Compétition d'aller décrocher son premier podium de la saison. Surtout, cette épreuve aura suffit à placer la Peugeot 208 comme la monture la plus rapide et la plus efficace du Supercar tricolore.

Ainsi, les deux Peugeot 208 se sont accaparées le gain de trois des quatre manches qualificatives au programme tout en signant le meilleur tour absolu du week-end en 44,039 contre 44,460 pour leur première poursuivante. Voilà donc qui valide le retour de la structure Pailler Compétition sur le devant de la scène.

Dominateur tout au long de la première journée de compétition avec deux victoires en qualifications, Fabien Pailler fut par la suite contraint de lâcher un peu de lest. Cependant, c'est avec une deuxième place à l'arrivée de la finale que le pilote AXEL Fermetures // INTERMARCHÉ Carte Carburant Pro a conclu son effort.

Pour sa part, Jonathan Pailler n'est pas passé loin de l'exploit. Privé de compétition le samedi suite à un défaut d'usinage au niveau d'une pièce maîtresse située dans l'environnement moteur de sa Peugeot 208 SALAÜN Holidays // AXEL Fermetures, la structure Pailler Compétition a prouvé sa réactivité et son efficacité en reconstruisant une partie du propulseur en seulement quelques heures. Une course contre la montre qui a permis à Jonathan de reprendre la piste le dimanche et d'ainsi valider les choix techniques opérés au cours des dernières semaines en signant la meilleure performance absolue lors de la dernière manche qualificative.

Certes, cela ne suffira pas à effacer son score vierge de la veille tout autant qu'à obtenir son ticket pour les phases finales, mais charge est de constater que la structure Pailler Compétition a réussi son pari en retrouvant la domination sans partage dont elle avait déjà su faire preuve l'an dernier avec pas moins de quatre victoires alignées en autant de sorties sur le championnat de France, en plus d'un podium européen à mettre à l'actif de Fabien Pailler à Hambourg/Buxtehude.

Fabien Pailler // Peugeot 208 AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carte Carburant Pro

« Notre équipe a abattu un formidable boulot depuis Kerlabo. Leur investissement a été permanent, et ils n'ont jamais rien lâché. Après nos ennuis de fiabilité qui nous avaient coûté la possibilité de jouer les premiers rôles dans ce championnat, ce podium vient récompenser tous les efforts et les heures passées par notre équipe pour nous permettre de retrouver notre statut. »

« Ce fut véritablement plaisant que de terminer la première journée de compétition en tête. Outre deux victoires en Q1 et Q2, nous avons pu signer le meilleur tour absolu du meeting, et je pense que nous avons marqué les esprits en Q2. C'est forcément bon pour la confiance. Je pense qu'on avait largement les moyens de jouer la victoire à Mayenne. J'ai eu un peu plus de difficulté à m'exprimer le dimanche pour diverses raisons, mais nous sommes tout de même parvenus à aller chercher cette deuxième place à l'arrivée de la finale. Même si la victoire était à notre portée, c'est en tout cas de très bon augure pour la suite de la saison et une épreuve de Dreux qui sera retransmise en direct sur la chaîne L'Équipe. Il est clair que nous irons là-bas pour aller chercher la victoire. »

Jonathan Pailler - Peugeot 208 SALAÜN Holidays // AXEL Fermetures

« Même si ce fut difficile de devoir faire l'impasse sur l'épreuve de Lohéac au début du mois de septembre, cette décision était paradoxalement la meilleure chose qui pouvait nous arriver. Nous avons mis à profit cette pause dans le calendrier pour fiabiliser nos moteurs, et je pense que nos résultats alignés ce week-end sont là pour le justifier. De mon côté, je n'ai pas eu de réussite avec ce problème d'usinage sur une pièce qui m'a privé de compétition lors de la première journée, mais une nouvelle fois, notre équipe a réalisé des miracles. Leur détermination fut incroyable. S'ils n'avaient déjà pas dormi dans la nuit de vendredi à samedi pour s'assurer que nos voitures soient prêtes pour cette épreuve, nos ennuis rencontrés en début de meeting ont forcé une partie de notre équipe à prendre la direction de Brest pour reconstruire une partie de notre moteur, puis de faire le chemin inverse et de profiter de la nuit de samedi à dimanche pour réimplanter la mécanique. À 7 heures du matin, la voiture était prête à reprendre la piste. Même si nous n'avions quasiment aucune chance de nous qualifier pour les phases finales, il était important que nous puissions accumuler les kilomètres afin de valider tout le travail réalisé en amont. Si le podium de Fabien est une excellente nouvelle, de mon côté, ma victoire en quatrième manche qualificative confirme que nous sommes de retour sur le devant de la scène. A n'en pas douter, les deux dernières manches du championnat constituent une occasion rêvée pour aller chercher des victoires. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD