Rallycross RX Team

Les pilotes Pailler Compétition en grande forme avant Lohéac !

Avant d'aborder l'étape du FIA World RX de Lohéac ce week-end, la structure Pailler Compétition a de nouveau fait parler la poudre lors de la sixième étape du championnat de France de Rallycross disputée ce dimanche sur la piste de Tours/Pont-de-Ruan. Outre une position de leader du Supercar tricolore qu'est parvenue à conforter Fabien Pailler, Jonathan s'est également mis en évidence en prouvant qu'il faisait bien partie des pilotes les plus rapides de la catégorie reine du Rallycross français. De bon augure avant d'aborder le championnat d'Europe Euro RX devant les 80 000 spectateurs attendus à Lohéac ce week-end.

La structure Pailler Compétition n'a pas manqué son rendez-vous avec le championnat de France le week-end dernier. Avec une première place à défendre pour Fabien Pailler et un Jonathan Pailler plus que jamais en course pour le Top 3 du classement final de la série tricolore, les pilotes AXEL Fermetures / SALAÜN Holidays / Intermarché Carte Carburant Pro ont su mettre en exergue leur pointe de vitesse. Avec une 13e victoire accumulée cette saison en qualifications, Fabien et Jonathan se sont assurés du gain de deux des quatre manches qualificatives au programme pour empocher les deux premières places à l'issue du classement intermédiaire.

Si Fabien Pailler est parvenu à s'assurer d'une deuxième place à l'arrivée de la finale qui lui permettait de conforter son avance sur Florent Béduneau au classement général du championnat, pour sa part, Jonathan Pailler devenait le premier pilote de la saison à remporter le gain des qualifications à deux reprises. Hélas pour le pilote Salaün Holidays/Mecatech, un envol difficile en finale le poussera à se contenter de la quatrième place de la finale.

Néanmoins, avec deux voitures positionnées au sein du Top 3 du championnat de France et compte-tenu de la vitesse affichée par les deux pensionnaires de la structure Pailler Compétition, c'est en toute quiétude qu'ils peuvent désormais se tourner vers le rendez-vous de Lohéac ce week-end au terme d'une semaine qui promet d'être chargée.

Fabien Pailler – Peugeot 208 AXEL Fermetures/Intermarché Carte Carburant PRO

« Le bilan est très positif même si nous aurions pu avoir l'opportunité d'accentuer notre avance au classement général de manière encore plus avantageuse. J'ai commis une petite erreur en demi-finale en retardant un freinage. Une faute de concentration qui m'a coûté une bien meilleure place sur la grille de départ de la finale. Cependant, partir depuis la cinquième position pour terminer sur la deuxième marche du podium constitue une excellente opération nous concernant. Nous avons su réagir au moment où il le fallait et c'est ce que nous retiendrons de ce week-end. Pour le reste, je dois bien admettre que je n'étais pas aussi serein qu'à l'accoutumée sur cette piste de Pont-de-Ruan. J'ai dû en passer par un véritable travail sur moi-même pour être dans le coup et minimiser ma marge d'erreurs. Par chance, la prochaine étape du championnat se déroulera sur un circuit de Mayenne sur lequel je me sens généralement dans mon élément. Désormais, nous allons profiter à plein de l'étape de Lohéac sur laquelle j'arriverai avec un costume de leader du championnat de France. C'est une sensation plaisante mais je n'oublie pas que le niveau du championnat d'Europe est tel qu'il nous faudra non seulement disposer d'une efficacité de premier choix sur la piste tout autant que d'une réussite de tous les instants pour parvenir à accrocher un résultat intéressant. »

Jonathan Pailler – Peugeot 208 SALAÜN Holidays / AXEL Fermeture – MECATech

« Je suis parvenu à être dans le bon tempo d'entrée de jeu sur cette piste de Pont-de-Ruan. Nous avons su éviter les mauvais coups, ce qui nous a permis d'empocher la victoire au terme des quatre manches qualificatives du week-end. Nous avons tenté une stratégie décalée en vue de la finale avec trois pneumatiques neufs, mais notre départ n'était pas aussi efficace que nous aurions pu l'espérer. Le moteur s'est assis et le temps perdu en début de course ne se rattrape malheureusement pas. Malgré tout, nous occupons toujours la troisième place du championnat et je suis convaincu que tout est encore possible pour le titre. On sait que tout peut basculer très rapidement dans ce championnat et cette dernière ligne droite s'annonce des plus excitantes. Désormais, nous allons nous concentrer sur la prochaine étape de Lohéac. Pour nous, ce sera une belle occasion de nous situer face aux meilleurs pilotes du championnat d'Europe. Le niveau est tel et les différences de styles de pilotage si importantes qu'on ne peut guère miser sur des objectifs précis. Avec des pilotes de premier plan face à nous, le premier impératif sera déjà de terminer nos qualifications sans la moindre encombre. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD