Rallycross RX Team

Pas de réussite pour Cyril Raymond et Jonathan Pailler !

Si Fabien Pailler a su se saisir de la précédente étape disputée sur le circuit de Lessay pour décrocher son deuxième titre de champion de France Supercar, Jonathan Pailler et Cyril Raymond n'ont - quant à eux - pas eu la réussite escomptée le week-end dernier.

Promu au rang de plus grand espoir du Rallycross mondial depuis sa double couronne obtenue sur le front de la catégorie RX2 dans les rangs du championnat du Monde FIA, Cyril Raymond a également marqué l'histoire de son empreinte en remportant également le championnat US du Global Rallycross en septembre dernier. Si sa route devrait le mener tout droit vers un premier programme en championnat du Monde de Rallycross la saison prochaine, le pilote varois avait choisi la structure Pailler Compétition pour s'offrir une ultime sortie sur la scène du Rallycross français.

Alors que Cyril Raymond s'est heurté à des qualifications difficiles, sa victoire en demi-finale lui a pourtant offert le gain de la pole position pour l'ultime Top 8. Malheureusement, un carambolage dont le varois sera la principale victime à l'amorce du premier virage s’avérera fatal, contraignant ce dernier à l'abandon.

Pour Jonathan Pailler, le parcours se sera révélé tout aussi compliqué. Seulement 10e des qualifications après un accrochage qui a forcé l'intéressé à devoir abandonner en Q4, ce dernier échouait à inverser le cours de son meeting après qu'il eut été reconnu coupable de la faillite d'un concurrent avant le premier virage de sa demi-finale. Déclassé, Jonathan Pailler se devra donc de réaliser une performance de premier choix, le week-end prochain, sur une piste de Dreux où il se devra de combler les quelques points de débours qu'il compte sur Guerlain Chicherit pour le gain de l'ultime marche du podium final du championnat de France.

Jonathan Pailler - Peugeot 208 SALAÜN Holidays - AXEL Fermetures

« Nous avons eu du mal lors des qualifications mais nous avons su retrouver de la vitesse lors des phases finales. En quatrième manche qualificative, un abandon après un contact avec un autre pilote m'a coûté une bien meilleure performance globale sur l'ensemble du week-end. Malheureusement, je me fais disqualifier pour une petite touchette au départ de la demi-finale. Je ne pense qu'une telle manœuvre méritait une telle sanction mais il faut savoir se plier aux décisions des officiels. Désormais, je vais devoir donner le maximum afin de combler l'écart qui me sépare de Guerlain Chicherit pour la troisième place du classement général. Dreux est un circuit que j'apprécie et sur lequel nos voitures sont généralement très à l'aise. Il n'y a donc pas de raison pour que ça ne fonctionne pas. »

Cyril Raymond - Peugeot 208 SALAÜN Holidays - Axel Fermetures

« Ce fut un réel plaisir que de retrouver ce championnat de France de Rallycross sur lequel je n'avais plus eu l'occasion de me produire depuis deux ans. Nous avons eu du mal à trouver le bon tempo durant les qualifications mais la vitesse dont nous avons su témoigner durant les phases finales aurait pu nous permettre d'accrocher la plus haute marche du podium. Malheureusement, l'agitation du premier virage en aura décidé autrement. Désormais, je vais me concentrer sur les deux dernières courses de mon programme. À vrai dire, cette pige au volant d'une Supercar m'a fait le plus grand bien avant de prendre la direction de Los Angeles pour la finale du Global Rallycross Championship et de Cape Town pour la dernière étape du championnat du Monde FIA de Rallycross. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD