Rallycross RX Team

Pailler Compétition attend son heure !

Première étape de ce championnat de France 2018, le rendez-vous d'Abbeville fut loin d'avoir souri à la structure championne de France en titre. Si Fabien Pailler n'a pas été en mesure de poursuivre son effort au delà de la première journée de compétition suite à des ennuis mécaniques, Jonathan Pailler n'a pas pu défendre ses chances en demi-finale.

Au sein d'une catégorie Supercar renforcée par la présence d'une dizaine de montures issues des séries World et Euro RX et sur un nouveau tracé d'Abbeville à la fois rapide et technique qui faisait la part-belle aux voitures déjà référencées au plus haut-niveau mondial de la discipline, Fabien et Jonathan Pailler se seront heurtés à des difficultés manifestes.

Pourtant auteur du deuxième meilleur temps lors des essais libres, Jonathan Pailler voyait son équipier contraint de jeter l'éponge dès le terme de la deuxième manche qualificative. Seul pour tenter de contrer les velléités d'une concurrence aux armes aiguisées, Jonathan Pailler fut contraint de patienter jusqu'à l'ultime session de qualifications pour enfin pouvoir signer son seul et unique Top 5 du week-end.

Fabien Pailler - Peugeot 208 AXEL FERMETURES / Carte Carburant PRO

« Cette course se solde par une profonde déception car nous ne pensions pas qu'il s'arrêterait si tôt me concernant. Surtout, je n'ai pas été en mesure de mettre en évidence tout le travail que nous avons fait cet hiver. Cela fait partie des aléas de la course et nous aurons d'autres occasions cette année de prouver notre véritable valeur. À Abbeville, nous étions confrontés à un circuit typé championnat du Monde/championnat d'Europe avec pas mal de courbes sur la terre et un revêtement assez abîmé. Ce qui est certain, c'est que ce nouveau circuit est extrêmement plaisant en mêlant vitesse et technicité. En termes de vitesse pure, Jonathan a prouvé que la voiture était rapide. Foncièrement, je pense que nous n'avons pas encore dit notre dernier mot. »

Jonathan Pailler - Peugeot 208 SALAÜN Holidays / AXEL FERMETURES

« Je me suis souvent retrouvé pris dans le trafic lors des trois premières manches qualificatives et ce n'était pas simple que de prouver quelle était notre vitesse réelle dans ces conditions. Dès lors que la situation s'est débloquée, nous avons été en mesure de signer des chronos de premier choix comme en témoigne cette cinquième place obtenue en quatrième manche qualificative. Pour le reste, il nous a manqué quelques détails pour vraiment être dans le match. Entre les contacts, la poussière, un mauvais tirage au sort en Q1, l'arrosage excessif de la piste par moments, une stratégie de Joker Lap qui nous a coûté quelques places sur une manche qualificative et un mauvais envol en Q1, les événements se sont mal goupillés tout au long du week-end. J'ai néanmoins réussi à montrer de belles choses. Mon départ était prometteur en demi-finale mais la poussière était trop importante pour dire de tenter quoi que ce soit. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD



< Page précédente - Page / - Page suivante >