Rallycross RX Team

Pailler Compétition monte en température

Entre un Fabien Pailler qui occupait les commandes du Supercar à l'issue de la première journée de compétition sur le circuit de Châteauroux et un Jonathan Pailler en capacité de signer son premier podium de la saison 2018 le lendemain, la structure Pailler Compétition a prouvé qu'elle était plus que jamais dans le match sur la scène du championnat de France de Rallycross.

Il s'en est fallu de peu pour que le double champion de France Supercar ne retrouve les sommets de la catégorie. Après ses ennuis essuyés lors de l'ouverture de la saison à Abbeville au début du mois de mai, Fabien Pailler s'est mis en évidence en mettant en évidence qu'il n'avait perdu de sa superbe sur le circuit de Châteauroux. Vainqueur de la première manche qualificative devant les 24 autres Supercars alignées dans le Berry, le pilote aux couleurs d'AXEL Fermetures et d'Intermarché Carte Carburant figurait même en qualité de co-leader du classement intermédiaire dans une égalité parfaite avec la Clio 4 de Guerlain Chicherit au terme des deux premières sessions du meeting tandis que Jonathan Pailler retrouvait patiemment ses marques avec une performance qui permettait à la structure Pailler Compétition de placer ses deux Peugeot 208 au sein du Top 5.

Et si Fabien Pailler subira une légère baisse de régime le lendemain avec un abandon définitif à l'issue de la quatrième manche qualificative, Jonathan Pailler se chargera de reprendre le flambeau en empochant le gain de la troisième marche du podium après le déclassement de deux pilotes à l'issue de la course. Soit une bonne performance pour la structure Pailler Compétition et autant de raisons d'entrevoir la prochaine étape de Faleyras sous un angle résolument positif.

#1 Fabien Pailler – Peugeot 208 Supercar AXEL Fermetures // Intermarché Carte Carburant

« Nous avons vécu une première journée de compétition sans la moindre fausse note en nous hissant au niveau du leader du championnat Guerlain Chicherit et en dominant le lot des favoris habituels du Supercar. C'est juste dommage d'avoir eu à négocier avec des ennuis techniques le dimanche car il y avait clairement matière à réaliser de belles choses. Cependant, nous avons su prouver que nos voitures étaient performantes et qu'on pouvait jouer les premiers rôles face aux montures issues des séries World RX et Euro RX. C'est ce que je retiendrai de ce week-end. Une fois que nos problèmes de fiabilité seront résolus, nous aurons les armes pour jouer devant. Cette course de Châteauroux nous a permis de nous rassurer après notre entrée en matière difficile sur l'atypique circuit d'Abbeville au début du mois de mai. Nous avons encore quelques arguments de premier choix sous le coude en vue des prochaines échéances et je suis plutôt impatient à l'idée de retrouver le circuit de Faleyras dans quelques jours pour la suite du championnat. »

#4 Jonathan Pailler – Peugeot 208 Supercar SALAÜN Holidays // AXEL Fermetures

« Notre performance finale n'est pas volée même si j'ai eu du mal à trouver le bon tempo ce week-end. Après les soucis que nous avons rencontrés à Abbeville début mai, c'était un peu compliqué que de se remettre dans le bain mais le rythme est progressivement revenu en finale. Autant dire que le bilan de cette épreuve est plutôt concluant. Avec autant de pilotes engagés, je n'ai pas voulu prendre de risques lors des qualifications car il faut avant tout miser sur la régularité. Charge est de constater que notre stratégie a porté ses fruits. On a prouvé que nos voitures étaient toujours au niveau. Fabien s'est permis de remporter la Q1 samedi et on occupait les rangs 1 et 5 au soir de la première journée. C'est plutôt encourageant pour la suite. On sait que nous avons de très bons produits sous la main. Même si le niveau du championnat est monté en gamme et que nos concurrents ont franchi un sacré cap en termes d'investissement depuis l'hiver dernier, c'est rassurant de voir que nous sommes toujours dans le match et que nous sommes capables de réaliser du bon travail. Si on parvient à passer un cap sur le plan de la fiabilité, je pense que nous aurons une sacrée carte à jouer sur les prochaines épreuves du championnat. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD



< Page précédente - Page / - Page suivante >