Rallycross RX Team

Pas récompensé à Lohéac

Si Davy Jeanney et Fabien Pailler avaient pour tâche de défendre les couleurs de la structure Pailler Compétition devant les 80 000 fans massés autour du circuit de Lohéac lors de l'étape française des séries FIA World RX et FIA Euro RX le week-end dernier, charge est de reconnaître que les deux hommes n'auront clairement pas eu la réussite escomptée en Bretagne.

De retour à la compétition après de longs mois d'absence dans les paddocks du championnat du Monde, Davy Jeanney retrouvait en Bretagne une monture qu'il connaît bien pour avoir côtoyé durant la saison 2016 le binôme Sébastien Loeb/Timmy Hansen sous les couleurs de Peugeot Sport. À court de rythme et de compétition, le pilote tourangeau n'est malheureusement pas parvenu à valider sa qualification pour les phases finales lors de cette épreuve phare du FIA World RX.

De son côté, Fabien Pailler avait magnifiquement entamé son meeting sur la scène de la série Euro RX en se positionnant d'entrée de jeu comme un candidat légitime à un ticket pour le Top 12. Performant lors des deux sessions d'essais libres, le double champion de France Supercar signera un probant 9e temps en Q1 au milieu des meilleurs spécialistes du vieux-continent avant qu'un contact dès les premiers mètres de la Q2 ne se charge d'annihiler définitivement ses chances de rallier les phases finales.

Davy Jeanney - Peugeot 208 WRX - SALAÜN Holidays / AXEL Fermetures

« Je savais avant cette épreuve qu'il m'aurait été compliqué de pouvoir jouer un Top 10 parmi les meilleurs spécialistes du championnat du Monde FIA. Après avoir passé autant de temps à l'écart de la compétition, je manquais cruellement de rythme et de repères pour espérer un meilleur résultat. À ce niveau de la compétition, ce sont des éléments qui ne pardonnent pas. Cependant, et même si cette Peugeot 208 version 2016 aurait sans doute pu me permettre de jouer les premiers rôles dans les rangs du championnat d'Europe plus que dans ceux du championnat du Monde, je ne regrette pas ma participation à cette épreuve. J'ai pris énormément de plaisir au volant de cette voiture et je suis heureux d'avoir pu partager des moments privilégiés avec le nombreux public présent à Lohéac qui n'a eu de cesse de m'encourager tout au long du week-end. »

Fabien Pailler - Peugeot 208 Pailler RX - AXEL Fermetures / Intermarché Carte Carburant

« C'est forcément une déception car je pense que notre voiture avait le potentiel pour se qualifier sans trop de difficultés pour les phases finales. Nos chronos étaient plutôt prometteurs sur cette piste de Lohéac et, alors que nous étions en bonne voie pour confirmer nos performances du week-end, la deuxième manche qualificative nous a contraint à devoir remiser nos ambitions à plus tard en raison d'un contact involontaire avec la Peugeot 208 d'Andréa Dubourg. Dans le choc, son alimentation électrique s'est coupée et nous sommes tous les deux restés sur le carreau avant que Peter Hedström ne me heurte sans trop de ménagement. À partir de là, et avec une piste copieusement arrosée en Q3, je savais mes chances de remonter dans la hiérarchie comme quasi-nulles. En partant dans la première série du dimanche matin et avec une piste qui s'améliorait à chaque départ au rythme d'une seconde pleine par tour, il n'y avait plus grand chose à espérer de cette épreuve. Cela fait partie du jeu en Rallycross mais nos chronos ont prouvé que nous n'avions pas grand chose à envier aux meilleurs spécialistes de la série Euro RX sur une piste telle que Lohéac. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD