Rallycross RX Team

Nouveau doublé pour l'équipe

Pour la quatrième fois en autant de sorties distillées cette saison sur le front du championnat de France de Rallycross, la structure Pailler Compétition n'a pas fait dans le détail sur le circuit de Kerlabo le week-end dernier en s'offrant une quatrième victoire de rang ainsi qu'un nouveau doublé à mettre à l'actif de Fabien et Jonathan Pailler.

Personne dans les Côtes d'Armor n'aura su résister à la déferlante venue du Finistère à l'occasion de la sixième étape du championnat de France de Rallycross.

En remportant deux des quatre manches qualificatives au programme, Fabien Pailler s'est ainsi assuré de décrocher le gain de la pole position en vue des phases finales tandis que Jonathan Pailler a parfaitement su lui emboîter le pas pour revendiquer la deuxième place de la catégorie Supercar au classement intermédiaire établi en amont des phases finales et de la dernière ligne droite de l'épreuve.

Si Jean-Sébastien Vigion offrira une belle résistance à Jonathan Pailler en demi-finale, Fabien aura quant à lui vécu un parcours bien plus tranquille en reléguant Romuald Delaunay à plus de trois secondes à ce même stade du meeting. Par la suite, et lors d'un ultime Top 8 où les deux Peugeot 208 WRX prendront d'entrée de jeu les commandes de la course, la domination de Fabien et Jonathan Pailler fut à sens unique. Si Fabien Pailler empochait finalement le gain de la plus haute marche du podium avec une avance de 7 dixièmes sur son cadet, les deux pensionnaires de la structure Pailler Compétition repousseront surtout leur plus proche adversaire à plus de six secondes pour signer un deuxième doublé après celui réalisé sur la piste d'Essay à la fin du mois de mai.

Une prestation de prestige qui va désormais permettre à l'équipe la plus titrée de l'histoire du Rallycross tricolore de préparer son retour sur la scène du championnat du Monde FIA en septembre prochain sur la piste de Lohéac dans des conditions optimales.

#10 Fabien Pailler // Peugeot 208 WRX Intermarché Carte Carburant - AXEL Fermetures

« Cette victoire fait du bien puisque notre dernier succès à Kerlabo remonte à la saison 2015. Évoluer à domicile nous donne toujours envie de bien faire. Cependant, notre première journée de compétition fut plus compliquée que prévue avec quelques soucis à nous extirper de la grille avec efficacité. Heureusement, les choses se sont beaucoup mieux passées à partir de la Q3. Même si je ne suis pas parti devant, mes sensations étaient toutefois meilleures dans cet exercice et j'ai réussi à remonter de la troisième à la première place grâce au joker lap. Au fur et à mesure, nous avons su affiner nos stratégies de départs. J'ai pu prendre le contrôle de la Q4 dès les premiers mètres de course avant de rééditer pareille performance lors de la demi-finale et de la finale. Globalement, on avait un très bon rythme de course et un bilan plutôt favorable quant à nos performances sur un tour lancé donc on savait que l'issue de la course reposerait sur notre capacité à être plus efficaces que nos concurrents à l'extinction des feux et cela a parfaitement fonctionné. »

#8 Jonathan Pailler // Peugeot 208 WRX SALAÜN Holidays - AXEL Fermetures

« J'ai manqué de précision le samedi. J'avais encore les repères d'Höljes et j'avais une nette tendance à trop vouloir faire glisser la voiture. On s'est focalisé sur les réglages alors qu'en réalité, le problème ne venait pas de la voiture mais tout simplement du pilote. J'ai compris samedi soir qu'il me faudrait être plus appliqué si je voulais faire un résultat à Kerlabo. À commencer par le fait d'abaisser ma vitesse en entrée de virage pour moins glisser et ainsi favoriser mon efficacité en sortie de virage. J'ai signé une belle opération en Q4 en prenant le couloir 5 de la grille plutôt que celui qui m'était destiné à l'origine et cela a parfaitement fonctionné. Arrivé en demi-finale et en finale, j'ai longtemps hésité à refaire le même coup. Il y avait pas mal de "pour" et de "contre" mais j'ai finalement décidé de jouer la sécurité. En finale, mon objectif était d'aller chercher cette première place et de me battre face à Fabien sans pour autant franchir la ligne jaune et sans mettre en péril les intérêts de l'équipe. J'ai aligné sept tours en finale dans l'optique de signer une première victoire mais il m'en aura manqué un peu pour y parvenir. J'ai roulé fort sans pour autant sortir la maxi-attaque qui aurait pu me pousser à commettre des erreurs mais Fabien a su remettre un coup de collier à chaque fois que j'ai eu l'opportunité de me montrer réellement menaçant. Ce doublé est de bon augure pour Lohéac mais il ne faut pas tomber dans un excès de confiance pour autant. Le Rallycross est un exercice délicat et il faut toujours savoir en garder un peu sous le pied pour éviter de se faire piéger. Il faudra aborder cette course de la même manière qu'on a pu le faire à Höljes en prenant soin d'être à l'arrivée de chacune de nos manches de qualifications. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD