Rallycross RX Team

Une solide performance à Lohéac

Pour la deuxième fois de la saison après la Suède et Höljes, la structure Pailler Compétition était le week-end dernier de retour sur la scène du championnat du Monde FIA de Rallycross à l'occasion du rendez-vous de Lohéac disputé devant plus de 70 000 spectateurs.

Une chose est sûre, Fabien et Jonathan Pailler n'ont pas déçu ! Si le dernier cité avait brillé en Suède en échouant à 5 points d'une qualification pour les phases finales, ce fut au tour de Fabien Pailler de manquer le coche à seulement 6 petites unités d'un ticket pour l'ultime Top 12 qui lui aurait ouvert les portes des demi-finales.

Avec quatre manches qualificatives conclues au sein du Top 13, il n'a pas manqué grand-chose au pilote de la Peugeot 208 WRX aux couleurs d'Intermarché Carte Carburant et d'AXEL Fermetures pour s'offrir une performance de choix. En moyenne, Fabien Pailler n'aura cumulé qu'un dixième de retard sur un tour lancé face au double champion DTM Timo Scheider ou des pilotes référencés de la trempe de Krisztian Szabo, Janis Baumanis, Timur Timerzyanov ou Liam Doran.

Pour Jonathan Pailler, la donne aurait pu être tout aussi élogieuse sans un capteur défaillant qui poussera l'intéressé à couper son effort en Q3. Régulier, le pensionnaire de la structure Pailler Compétition s'est offert trois manches qualificatives conclues parmi le Top 16.

Pas de quoi gâcher l'enthousiasme de la structure multiple championne de France. Reportées aux performances établies par les pilotes du championnat d'Europe Euro RX, celles alignées par Fabien et Jonathan Pailler auraient respectivement pu leur permettre de revendiquer les 2e et 6e places sur la scène européenne eu égard à leur vitesse moyenne sur un tour lancé.

Fabien Pailler // Peugeot 208 WRX Intermarché Carte Carburant - AXEL Fermetures

« Il est certain que nous n'étions pas loin d'une qualification pour les demi-finales mais, en même temps, je n'ai aucun regret tant nous n'avons rien à nous reprocher. Du coup d'envoi du meeting jusqu'à la Q4, j'ai absolument tout donné derrière le volant. On continue à cerner l'exploitation technique de ces voitures en allant toujours plus loin dans notre recherche du meilleur compromis et en nous adaptant du mieux possible à l'évolution du grip au fur et à mesure des meetings. D'ailleurs, on a profité de cette course pour franchir une nouvelle étape dans notre progression en mettant le doigt sur deux ou trois ajustements qui ont apporté la preuve de leur efficacité. Quand on compare nos performances avec celles des pilotes de la série Euro RX, nous aurions aisément pu valider une qualification pour la finale du championnat d'Europe donc on ne peut qu'être satisfaits de notre parcours sur cette mythique épreuve de Lohéac. »

Jonathan Pailler // Peugeot 208 WRX SALAÜN Holidays - AXEL Fermetures

« On savait avant le coup d'envoi du meeting que nous n'aurions pas le moindre droit à l'erreur si on souhaitait dépasser le cap des qualifications durant ce week-end de Lohéac. En championnat du Monde FIA, le moindre retard à l'allumage se paye comptant et mon abandon en Q3 a définitivement grévé mes chances d'aller au delà des simples quatre manches qualificatives. Lohéac est un circuit plus compliqué qu'il n'y paraît et aller chercher les ultimes dixièmes n'est pas une opération aisée quand on joue dans la même cour que les meilleures équipes de la planète. Toutefois, on ne peut qu'être satisfaits de nos performances. Sur un tour lancé, nous n'étions pas si loin du compte tandis que nous avons su éviter les pièges du premier virage. Ce genre d'épreuves face aux pilotes du World RX nous aide à repousser nos limites en permanence et c'est clairement ce dont nous avions besoin pour préparer la saison 2020 dans les meilleures conditions. Certes, nous n'avons pas été en mesure de valider une qualification pour les phases finales mais, pour nous, l'essentiel était ailleurs et nos chronos de premier choix ne font que renforcer cette tendance. »

Retrouvez toutes les vidéos du week-end de Lohéac en cliquant ICI

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD