Rallycross RX Team

Nouveau podium cette saison

Alignée au départ de l'ultime épreuve du championnat de France de Rallycross disputée sur le circuit de Dreux les 12 et 13 octobre dernier, la structure Pailler Compétition a poursuivi sa série de podiums sur la scène tricolore.

Des cinq courses disputées par Pailler Compétition cette saison sur le front du championnat de France, les lionnes auront toujours su se saisir, à minima, de l'une des trois marches du podium. À Dreux, Fabien Pailler semblait toutefois en mesure de prolonger l'invincibilité de la structure bretonne en alignant une cinquième victoire à mettre à l'actif de l'équipe la plus titrée du Rallycross tricolore.

Dominateur, Fabien Pailler aura livré un combat des plus acharnés pour tenter de prendre la mesure du champion de France 2019 alias Samuel Peu. Si Fabien Pailler profitait de l'occasion pour signer le record absolu du circuit de Dreux, il échouait en revanche pour deux points à se saisir de la première place du classement intermédiaire tandis que Jonathan Pailler, auteur d'un solide parcours, complétait le Top 3.

Autant dire qu'un cinquième succès et qu'un nouveau double podium étaient plus que jamais à la portée de Fabien et Jonathan Pailler. Hélas, leur parcours fut rapidement altéré par les trop nombreux contacts survenus à compter du coup d'envoi des phases finales.

Si Fabien Pailler remportait sa demi-finale sans problème, la Peugeot 208 de Jonathan Pailler portait quant à elle les stigmates de l'agitation qui aura rythmé cette dernière course de la saison en dépit d'une satisfaisante deuxième place qui permettait à l'intéressé de rejoindre son aîné et Samuel Peu sur la première ligne de la finale.

Une satisfaction de courte durée pour les deux hommes. Dès l'extinction des feux, Fabien et Jonathan Pailler se faisaient éjecter de la trajectoire à l'abord du premier virage avec, encore, une improbable série de mauvais coups essuyés par les deux Peugeot 208.

Reparti huitième et bon dernier, Fabien Pailler réussira toutefois l'exploit de couper la ligne d'arrivée au troisième rang au terme d'une fantastique remontée marquée par trois tours consécutifs conclus en 33,69 s tandis que Jonathan Pailler devait se contenter d'une sixième place bien éloignée des standards que l'intéressé aura laissé entrevoir sur la globalité du meeting de Dreux.

Fabien Pailler // Peugeot 208 Intermarché Carte Carburant - AXEL Fermetures

« Il n'y a pas grand-chose à dire sur la manière dont s'est déroulée cette fin de meeting. Nous étions au coude à coude avec Samuel Peu pour aller décrocher la victoire sur cette dernière course de la saison mais jamais nous n'aurons été en mesure de défendre nos chances durant ces phases finales. La frustration est énorme car notre duel avec Samuel méritait une conclusion différente. Se faire éjecter de la sorte à l'amorce du premier virage est un peu difficile à digérer. On avait pour objectif de terminer la saison sur une cinquième victoire consécutive et nos performances en termes de vitesse pure à Dreux laissaient à penser que cette performance était largement dans nos cordes. Le point positif, c'est que j'ai tout de même su réagir pour aller chercher la troisième marche du podium pour conclure une saison 2019 qui fut plus que satisfaisante pour notre équipe. »

Jonathan Pailler // Peugeot 208 SALAÜN Holidays - AXEL Fermetures

« Mon rythme était très bon lors des qualifications. Il m'aura manqué un peu de vitesse pour être véritablement dans le match avec Fabien et Samuel Peu mais je disposais en revanche d'une marge suffisante pour valider la troisième place du classement intermédiaire. Malheureusement, les phases finales se sont transformées en une simple course de stock-car. J'ai été harponné une première fois en demi-finale avant de subir le même sort en finale. C'est plus que frustrant que de terminer la saison de cette manière et de voir son week-end réduit à néant par des pilotes qui n'ont à aucun moment montré qu'ils avaient la vitesse pour accrocher notre rythme sur la piste. Malgré tout, je pense que nous avons démontré à quel point nos voitures étaient efficaces. Nous les connaissons désormais parfaitement et les progrès réalisés sur le seul plan technique au cours des dernière semaines nous permettent d'envisager notre avenir à court-terme de manière on ne peut plus positive. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD