Rallycross RX Team

Entrée en matière productive pour Pailler Compétition

Pour sa première sortie de la saison, c'est sur le circuit Jules Tacheny de Mettet que la structure Pailler Compétition s'était donné rendez-vous pour le coup d'envoi de son nouveau challenge sur le front du championnat d'Europe EuroRX SuperCar.

Organisée dans le cadre du championnat du Monde FIA, cette première étape Belge de la série continentale a permis à Fabien et Jonathan Pailler de prendre leurs marques face aux meilleurs spécialistes du genre.

Une mission d'autant plus difficile, qu'outre un circuit que les deux pensionnaires de la structure Pailler Compétition se devaient de découvrir, Fabien prenait les commandes d'une nouvelle Peugeot 208 construite cet hiver, tandis que Jonathan héritait de la monture championne de France de Rallycross l'an dernier aux mains de son aîné.

Qualifiés pour les phases finales au terme de quatre manches qualificatives qui leur ont permis d'engranger de précieuses informations en vue des prochaines échéances, Fabien fut contraint de couper son effort quelques centaines de mètres après le départ suite aux échanges de coups dont fut victime le champion de France sortant, tandis que Jonathan Pailler échouait à une position d'une qualification pour la grande finale. Certes, la rugosité de chacune des demi-finales dans lesquelles étaient alignées les deux hommes les ont clairement empêché de défendre leur chance, mais Fabien et Jonathan Pailler ont pu renforcer un capital confiance qui leur ouvre de belles perspectives en vue de la prochaine manche de la saison, qui se déroulera sur le difficile tracé de Buxtehude, situé à une trentaine de minutes d'Hambourg.

Installés dans le Top 10 du classement général dans une égalité parfaite, et à seulement 12 points du trio de tête du championnat d'Europe, cette manche de Mettet s'est révélée concluante.

Fabien Pailler // Peugeot 208 WRX #18

« Le challenge était double nous concernant ce week-end. Entre une nouvelle voiture, une nouvelle piste à découvrir et des conditions météorologiques qui nous ont contraints de devoir négocier avec un circuit totalement différent entre la première et la seconde journée, nous avons pu engranger de précieuses informations qui nous seront utiles pour la suite du championnat. Avec une troisième place après deux manches qualificatives, le bilan de la première journée était bon même si, par la suite, j'ai commis quelques petites erreurs, dont un faux-départ en manche 3. Malgré-cela, nous avons pu nous rassurer en alignant des temps au tour aussi rapides que les pilotes les plus efficaces de cette manche d'ouverture. Le point positif, c'est que nous avons su nous adapter à un circuit très différent de ceux que l'on peut rencontrer sur le championnat de France. Nous avons appris énormément de choses ce week-end, et même s'il ne s'agit que d'une saison d'apprentissage, il est clair que plus nous roulerons, plus nous progresserons. Même si je suis déçu par mon élimination en demi-finale en raison des nombreux coups que j'ai reçu sur le premier virage, je sais que je peux m'appuyer sur une monture parfaitement compétitive. »

Jonathan Pailler // Peugeot 208 WRX #17

« Nous avons été réguliers tout au long du meeting. Notre feuille de route était claire, puisque nous devions nous assurer de terminer nos manches qualificatives sans encombres, ce que nous sommes parvenus à réaliser. D'un point de vue personnel, et compte-tenu du fait qu'il ne s'agit que de ma seconde saison au volant d'une SuperCar, je suis satisfait de mon parcours. Certes, notre route s'est arrêtée en demi-finale et nous en sommes les premiers déçus, mais je me suis retrouvé immédiatement dans le rythme des deux valeurs références que sont pour moi Fabien et JB Dubourg. Terminer devant le vice-champion de France 2014 en demi-finale était inespéré avant d'arriver en Belgique. Pour le reste, il ne faut pas oublier que nous ne sommes là qu'en tant qu'outsiders. Pour une première sortie en dehors du championnat de France, le bilan est satisfaisant même si je suis conscient que nous conservons une belle marge de progression que nous nous devrons d'exploiter lors des prochaines épreuves. »

Jean-Luc Pailler // Team Principal

« Le bilan du week-end est on ne peut plus positif ! Nos deux Peugeot 208 WRX ont parfaitement fonctionnées. Nous avons pu nous apercevoir que nous étions dans le rythme, et que les performances de nos moteurs n'ont rien à envier au reste du plateau, ce qui est un premier point intéressant tout autant qu'une bonne indication quant à notre potentiel. De mon point de vue, et en dehors de quelques détails que nos pilotes ne tarderont pas à régler en vue de la suite de la saison, Fabien et Jonathan avaient les moyens de rallier la finale sans problème. Malheureusement, après avoir su éviter tous les pièges dressés sur leur route en qualifications, ils ont échoué à obtenir leur ticket dans des demi-finales plus proches du stockcar que du Rallycross. Avec un peu plus d'expérience, il est clair qu'ils auront leur rôle à jouer aux avant-postes de ce championnat. »

Prochaine étape : 20 et 21 juin // Allemagne // Buxtehude (une manche à suivre en direct sur la chaîne gratuite de la TNT L'Equipe 21, le 21 juin à partir de 14 heures)

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD