Rallycross RX Team

Trois sur trois pour Pailler Compétition

Après Cyril Raymond et François Duval un peu plus tôt cette saison, Fabien Pailler s'est offert un retour gagnant sur le front du championnat de France de Rallycross en permettant à la structure Pailler Compétition de coiffer un troisième succès en autant de sorties sur le territoire tricolore cette saison.

Concentrée cette saison sur le championnat d'Europe et le championnat du Monde FIA, Fabien et Jonathan Pailler effectuaient à Kerlabo leur seule et unique apparition de l'année dans les rangs de la série nationale.

Titré sacré champion de France en 2014, Fabien Pailler avait ainsi l'opportunité de revenir sur les terres de ses exploits. Et le pilote Pailler Compétition ne s'est pas privé de faire honneur à son statut en remportant son 9e succès en carrière au sein de la catégorie reine du Rallycross.

Vainqueur du classement intermédiaire, le pilote AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO n'a pas tremblé à l'heure d'aborder les phases finales en s'imposant sur la plus haute marche du podium face à Gaëtan Sérazin, ainsi que devant l'actuel leader du classement général, Christophe Wilt.

De quoi réjouir Fabien après un premier podium européen obtenu le mois dernier en Allemagne, sur le circuit de Buxtehude.

« Mon duel avec Gaëtan Sérazin en finale fut très intense. Dès samedi soir, l'objectif était à clair à l'intérieur de l'équipe. Nous voulions absolument ramener une victoire de Kerlabo, que ce soit Jonathan ou moi-même. Je pensais que ma pole position au départ de la finale suffirait à m'assurer de ressortir en tête du premier virage, mais Gaëtan a véritablement pris un excellent envol. À partir de là, je savais qu'il fallait que je reste logé dans ses échappements tout en analysant les endroits où je pouvais encore gagner du temps. Une fois qu'on m'a indiqué à quel moment je devais m'engouffrer dans le Joker Lap, j'ai absolument tout donné pour essayer de piéger Gaëtan, et c'est ce qui s'est produit, » expliquait le pilote Pailler Compétition.

De son côté Jonathan Pailler avait également une belle carte à jouer. Second de la première manche qualificative à 0,004 s du meilleur temps établi par son aîné, le pensionnaire du championnat EuroRX a malheureusement été contraint à l'abandon alors même qu'il pouvait, lui aussi, revendiquer la victoire dans les Côtes D'Armor.

« Je suis bien évidemment déçu de ne pas avoir été en mesure de défendre mes chances. Nous étions venus à Kerlabo dans l'optique d'affiner le comportement de notre Peugeot 208 en testant de nouvelles solutions techniques au niveau du châssis et du moteur, mais nous avons malheureusement été contraints de revenir en arrière sur ce dernier point. Malgré-tout, je me réjouis de la victoire obtenue par Fabien tout autant que de la pointe de vitesse affichée par nos Peugeot 208. Après Cyril [Raymond] et François [Duval], notre troisième sortie en championnat de France est à nouveau récompensée par un troisième succès. C'est de bon augure en vue de la suite du championnat EuroRX et de l'épreuve de Lohéac qui se déroulera début septembre. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD