Rallycross RX Team

Pailler Compétition affirme ses ambitions

De retour à la compétition le week-end dernier à l'occasion de la troisième manche du championnat de France de Rallycross disputée sur le circuit de Faleyras, la structure Pailler Compétition emmenée par Fabien et Jonathan Pailler a confirmé qu'elle était définitivement de retour sur le devant de la scène sur le front de la catégorie Supercar.

Il faut dire qu'en accrochant le gain de la première session de qualifications tout autant qu'en plaçant ses deux pilotes aux deux premières places du classement intermédiaire au soir de la première journée, les Peugeot 208 SALAÜN Holidays / AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO ont clairement dominés les débats.

Auteur du meilleur temps absolu au terme de la première manche qualificative, Jonathan Pailler affirmait ses ambitions en vue de la victoire finale. Hélas pour Jonathan, son effort était rapidement grippé par des coupures moteur qui empêcheront l'intéressé de défendre ses chances plus longtemps lors des deux dernières manches. Dommage pour le pilote SALAÜN Holidays, qui occupait pourtant la deuxième place du classement intermédiaire samedi soir. Tout sauf un problème pour la structure Pailler Compétition. Car, si Jonathan était contraint de marquer légèrement le pas lors de la suite du meeting, Fabien Pailler s'est quant à lui révéler comme le pilote le plus efficace de cette étape Girondine.

Outre le gain de la deuxième place du classement intermédiaire au terme des quatre manches qualificatives, Fabien remportait sa demi-finale avec une aisance manifeste. Pour preuve, le pilote de la Peugeot 208 AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO alignait le meilleur tour absolu du meeting au milieu de la vingtaine de Supercars engagées sur cette étape de Faleyras. Malheureusement pour Fabien, ce dernier ne profitera pas de sa position de départ sur le deuxième couloir de la première ligne en finale. Bousculé par un autre concurrent, le train avant de la Peugeot 208 ne résistait pas à la charge et Fabien était rapidement contraint à l'abandon.

Pas de quoi altérer la motivation de la structure Pailler Compétition qui a profité de ce troisième rendez-vous de la saison pour prouver sa vitesse de pointe avant la quatrième étape du championnat à venir, début juillet, sur le circuit de Lavaré (72).

Fabien Pailler - Peugeot 208 AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO

« J'avais véritablement à cœur de concrétiser nos excellentes performances réalisées en qualifications par une victoire afin de mettre en avant tout le travail abattu par notre équipe depuis cet hiver. Je suis extrêmement déçu, c'est une évidence. Cependant, notre pointe de vitesse alignée ce week-end sur un circuit aussi exigeant que celui de Faleyras constitue un point sacrément positif en vue de la suite de notre programme. Après une entame de championnat compliquée, je me suis employé afin de retrouver au plus vite mes repères au volant de la Peugeot 208. Outre notre deuxième place en qualifications, cela s'est magnifiquement déroulé puisque je signe le meilleur tour absolu du meeting en demi-finale tout en m'assurant d'une place sur la première ligne de la grille de départ. Au fur et à mesure du week-end, nous avons parfaitement su adapter notre setup à l'évolution de la piste. Je me sentais dans mon élément au volant de la Peugeot 208 et je savais qu'il nous restait encore une bonne marge de manœuvre durant les qualifications. Cela prouve que la performance est là, et que nous avions les moyens d'aller chercher la victoire avant qu'un contact avec un concurrent ne m'empêche de défendre mes chances dès la sortie du virage 1. »

Jonathan Pailler - Peugeot 208 SALAÜN Holidays / INTERMARCHÉ Carburant PRO

« Comme à Châteauroux, j'ai pu m'appuyer sur une excellente pointe de vitesse qui m'a permis d'empocher le gain de la première manche qualificative. Hélas, l'apparition de coupures moteur en Q2 m'a contraint à devoir abandonner les commandes du classement intermédiaire à Fabien au soir de la première journée. Ces ennuis nous ont poursuivi tout au long des deux dernières sessions de qualifications, et je n'ai pas été en mesure de défendre mes chances comme j'aurais pu le souhaiter. C'est d'autant plus frustrant que nous avons trouvé l'origine de ces ennuis juste avant le coup d'envoi des demi-finales, mais le timing trop restreint ne nous a pas permis de rectifier le tir. Cependant, il s'agit d'un week-end plus que positif tant nous avons su montrer à quel point nous pouvions être dans le coup pour jouer la victoire. Désormais, ce qu'il nous faut, c'est de la réussite pour parvenir à concrétiser notre efficacité par un premier succès. Désormais, c'est la première place que nous visons, et ma motivation est d'autant plus forte que nous avons la certitude de disposer d'une voiture armée pour jouer la plus haute marche du podium sur chacune des manches du championnat. »

Crédit photo : AFOR MAP

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD