Rallycross RX Team

Une question de patience

Après être passée tout près de décrocher son premier succès de la saison sur un circuit de Faleyras où les Peugeot 208 de la structure Pailler Compétition avaient de nouveau prouvé qu'elles faisaient bien partie des montures les plus efficaces de ce championnat de France de Rallycross, l'équipe multiple championne de France était, le week-end dernier, alignée au départ de la quatrième étape de la saison disputée sur le tracé de Lavaré-Sarthe.

Un rendez-vous qui a de nouveau mis en exergue le niveau de forme des Peugeot 208 emmenées par Fabien et Jonathan Pailler. Si Fabien n'a pas connu de réussite avec un ennui moteur qui a contraint l'intéressé à devoir remiser à plus tard ses chances de décrocher un premier succès cette saison, de son côté, Jonathan Pailler a prouvé qu'il faisait bien partie des pilotes parmi les plus efficaces du Supercar tricolore.

Pour preuve, au terme d'une première journée tranquille où le pensionnaire de la structure Pailler Compétition se contentera de gérer son effort avec intelligence, Jonathan mettait à profit la dernière ligne droite du meeting pour signer pas moins de deux victoires successives en qualifications tout en alignant le tour le plus rapide du meeting. Ainsi, depuis le début du mois de juin et l'épreuve de Faleyras, le pilote SALAÜN Holidays // AXEL Fermetures s'est imposé à trois reprises sur les 8 sessions de qualifications au programme. De quoi cerner le potentiel et la pointe de vitesse de Jonathan, tout autant que de lui assurer d'obtenir la pôle position au départ de sa demi-finale. Hélas, ses chances de victoire seront rapidement balayées par un bris de transmission, forçant l'intéressé à remiser ses espoirs sur le prochain rendez-vous du championnat à venir du côté de Tours les 16 et 17 juillet prochains.

Jonathan Pailler - Peugeot 208 SALAÜN Holidays // AXEL Fermetures

« Les performances alignées par notre Peugeot 208 Salaün Holidays / AXEL Fermetures étaient une nouvelle fois au rendez-vous pour cette quatrième étape de la saison. On occupait la pole position de la demi-finale, et même si je n'ai pas réalisé l'envol parfait, je suis revenu assez rapidement sur le leader de la course. Malheureusement, une transmission déboîtée en aura décidé autrement. Ce week-end de Lavaré s'est à la fois révélé frustrant tout autant que rassurant. Sur le plan de la performance pure, on réalise le record du meeting sans avoir eu à pousser la voiture dans ses derniers retranchements. Ce qui est paradoxal, c'est que depuis le début de saison, nous avons largement la vitesse pour jouer la victoire et accumuler les podiums, et ce, sans avoir à prendre de risques inconsidérés pour y parvenir. Pour autant, nous ne sommes pas encore parvenus à concrétiser cette efficacité par un résultat de choix. Cela fait partie des aléas des sports mécaniques. La réussite n'a pas été avec nous depuis le début du championnat, et il va falloir que la roue tourne en notre faveur. De notre côté, on continue à travailler et à faire preuve de patience. On est impatient à l'idée de pouvoir concrétiser notre niveau de performance par une première victoire et ainsi mettre en évidence tout le travail abattu par notre équipe. »

Fabien Pailler - Peugeot 208 AXEL Fermetures // INTERMARCHÉ Carburant PRO

« J'ai eu un très bon feeling avec la voiture dès le coup d'envoi des essais libres. J'étais avant-tout présent à Lavaré pour préparer les rendez-vous importants qui nous attendent à la fin du mois de juillet et début septembre, ainsi que pour confirmer notre vitesse de pointe entrevue à Faleyras où un contact sur le premier virage de la finale m'avait empêché de me battre pour la victoire. Lavaré est un circuit que j'apprécie, donc j'avais bon espoir à l'idée de réaliser une grosse performance sur ce tracé. Notre début de week-end nous a d'ailleurs permis de confirmer que nous avions de nouveau le potentiel pour jouer devant lors des essais libres. Malheureusement, un ennui moteur survenu en première manche qualificative nous a contraint à devoir stopper notre effort. Nous avions de quoi réparer sur place et reprendre notre route. Cependant, je ne joue rien de particulier au niveau du championnat de France cette saison, nous avons donc pris la décision d'en rester là afin de nous concentrer sur les échéances importantes qui nous attendent au cours des prochaines semaines. Même si Jonathan n'a pas connu de réussite lors des phases finales, il signe le record du tour du meeting, ce qui tend à confirmer qu'avec un brin de réussite supplémentaire, nous serons rapidement de retour sur la plus haute marche du podium. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD