Rallycross RX Team

Pailler Compétition conclut la saison en trombe à Spa-Francorchamps

La conclusion de cette saison 2021 ne pouvait guère être plus productive pour la structure Pailler Compétition. Pour son premier véritable programme complet sur la scène européenne depuis 2008, Fabien et Jonathan Pailler ont coupé leur effort sur une excellente note.

Certes, Fabien Pailler n’a pas réussi à contrôler le retour du vice-champion du Monde 2019 et actuel pilote officiel Subaru Motorsport USA sur le front du Nitro Rallycross Andreas Bakkerud, mais le double champion de France Supercar aura maintenu le suspense intact jusqu’au dernier tour de la finale.

Piégé par une position de départ difficile lors de la première manche qualificative, Fabien a vécu une entrée en matière compliquée seulement récompensée par une huitième place au classement intermédiaire samedi soir. Rien qui ne puisse empêcher le pilote aux couleurs d’Intermarché Carte Pro Carburant de glaner quatre positions le lendemain pour conclure ses qualifications à la quatrième place.

Distancé d’une petite longueur au classement général du championnat par Bakkerud avant le coup d’envoi des phases finales, Fabien Pailler n’a absolument rien lâché et s’est employé à maintenir une pression constante sur les épaules d’Andreas Bakkerud en rejoignant le Norvégien sur la première ligne de la finale.

En dépit de ses efforts et d’une pointe de vitesse similaire à celle de son adversaire majeur pour le titre, Fabien récoltait les lauriers de la deuxième marche du podium tout en s’assurant du titre de vice-champion d’Europe. Une performance que la structure Pailler Compétition n’avait plus atteint depuis la saison 2000.

De son côté, Jonathan Pailler n’a pas manqué cette dernière étape de la série FIA Euro RX1. Seulement septième du classement général avant le rendez-vous de Spa-Francorchamps, le pensionnaire de la structure Pailler Compétition est allé décrocher sa meilleure performance de la saison en atteignant la marque de 23 points (sur 30 possibles).

Auteur de trois Top 3 durant les manches qualificatives, Jonathan ira jusqu'à s'offrir son premier scratch à ce niveau de la compétition lors d'une Q4 décisive qui lui permettra de valider définitivement la deuxième place du classement intermédiaire en amont des phases finales.

Deuxième de sa demi-finale dans le sillage de Fabien Pailler, Jonathan terminera aux portes d'un premier podium en convertissant les points de la quatrième place en finale. Suffisant pour assurer au pilote Pailler Compétition de terminer la saison 2021 à la quatrième place du classement général.

Fabien Pailler - Peugeot 208 Carte Carburant PRO Intermarché // AXEL Fermetures

« Dans l’ensemble, on ne peut qu’être satisfait de notre saison. Avant le coup d’envoi du championnat, on ne savait pas trop où on allait pouvoir se situer en termes de performances. Le championnat d’Europe, ce n’est pas le championnat de France. Tout le monde peut performer à Lohéac dans le cadre d’une simple pige mais c’est une toute autre histoire que d’arriver à être dans le match sur chacune des autres épreuves du calendrier et c'est ce que nous sommes parvenus à réaliser. De ce point de vue précis, le bilan ne peut être que positif mais sans nos ennuis à Höljes et Lohéac, deux podiums supplémentaires auraient pu être à notre portée et il y a fatalement de la déception à l’idée de se dire que ce titre aurait pu être pour nous. Il faut faire avec mais, de toute façon, on ne peut pas avoir de regrets pour cette épreuve de Spa. Nous avons donné le maximum et le résultat de la finale prouve que la logique du week-end a été respectée. Ce titre, ce n’est pas à Spa que nous l’avons perdu mais plutôt en amont lors des rendez-vous d’Höljes et Lohéac. À notre échelle, ce titre de vice-champion d'Europe reste une performance exceptionnelle et, avec une saison de recul, je n'ai qu'une seule envie désormais : prouver que Pailler Compétition est en mesure d'aller décrocher la couronne suprême. »

Jonathan Pailler - Peugeot 208 SALAÜN Holidays // AXEL Fermetures

« Notre première campagne complète en championnat d’Europe FIA ne pouvait se terminer sur une meilleure note. Avec un titre de vice-champion d’Europe décroché derrière un pilote habitué à se battre pour le titre mondial, cela ne fait que conforter notre approche et notre méthodologie déployées depuis le début de la saison. Nous avons certes manqué de réussite lors des deux premières épreuves du championnat mais nous avons su rectifier le tir. À titre personnel, cette épreuve de Spa-Francorchamps disputée dans une enceinte on ne peut plus mythique m’a permis de signer mes meilleures performances de la saison. Le podium était à ma portée mais cette dernière course va nous aider à basculer sur 2022 avec quelques pistes très intéressantes à creuser pour aborder le prochain exercice avec des ambitions encore plus évidentes. Nous n’avions absolument aucune idée de ce que pourrait être notre niveau de performances lorsque nous avons attaqué ce championnat mais nous sommes désormais pleinement rassurés sur notre niveau de jeu. Je ne rêve que d’une chose désormais : aller chercher ce titre européen en 2022. »

Auteur : Pure Rallycross - Nicolas DUBERNARD